À Pâques les Françaises sont infidèles

Photo

15-04-2022 | « Beaucoup de gens voient Pâques comme une opportunité de profiter des œufs et d un long weekend en famille. Mais ça n est pas le cas de tout le monde » souligne Alex Fantini, fondateur du portail ExtraConjugales.com, le site de rencontres le plus discrète et le plus sécurisé destiné aux personnes mariées ou en couple.

En effet, d après un sondage réalisé sur ExtraConjugales.com du 11 au 14 avril 2022, à Pâques en France 58 % des hommes et 52 % des femmes prévoyaient d’être infidèles.

En bref, les Françaises prévoiraient de continuer à être infidèles à Pâques, mais aussi les Belges (57 % des hommes et 54 % des femmes) et les Suisses (60 % des hommes et 52 % des femmes).

Dans tous le pays francophone ou ExtraConjugales.com est installée, l’infidélité se porte bien à Pâques: en Luxembourg le pourcentage des infidèles monte même à 58,5% (62% chez les hommes et 55% chez les femmes).

« Mais l’adultère n’est pas toujours le signe dun couple qui ne marche plus »  relève Alex Fantini.

Alors, pourquoi est-on infidèle alors quon aime son partenaire ? « Parce que en prenant un amant on apporte un peu de légèreté au sein du couple en faisant retomber la pression sur l'autre et en élimant les tensions qui peuvent envenimer l atmosphère» répond le fondateur du portail ExtraConjugales.com.

«L égalité des sexes et la recherche de l épanouissement personnel—continue Alex Fantini font que l adultère est rentré dans les moeurs actuelles. Pour le dire autrement, ce n’est pas tant que nous voulons quitter la personne avec qui nous sommes mais c’est plutôt que lon est fatigué de la personne que lon est devenu avec le temps ».

On peut donc avoir un amant et aimer son mari ou son épouse.  Avoir un amant ne signifie pas que l’on veut changer de fond en comble sa vie, mais que l’on a conscience qu’il est utopique de demander à une seule personne de combler toutes nos attentes et nos désirs.

« Il est possible daimer plusieurs personnes à la fois et on peut tromper tout en se disant heureux dans son couple » explique la psychanalyste d origine belge Esther Perel, nommée dans la liste “SuperSoul 100” des leaders visionnaires et influents d’Oprah Winfrey, dans son traité “Je t’aime, je te trompe: Repenser l’infidélité pour réinventer son couple”, entré dans la liste des best-sellers du New York Times et traduit dans 24 pays.

« En dédiabolisant la tromperie, Esther Perel entend bien sauver l amour » synthétise le fondateur du portail ExtraConjugales.com. Un paradoxe décrypté aussi par Aurore Le Moing, psychoclinicienne et conseillère en relations conjugales en région parisienne.


Back to Top