UNE ÉTUDE DE L’INTERNATIONAL CENTER FOR SOCIAL RESEARCH (ICSR) RÉLE QUE 53% DES FRANÇAIS ONT DÉJÀ ÉTÉ INFIDÈLES ET 63,5% ESTIME PAR AILLEURS QU’IL EST POSSIBLE D’AIMER SON OU SA PARTENAIRE TOUT EN LUI ÉTANT INFIDÈLE

Photo

25-07-2022 | Selon lenquête ICSR réalisée pour ExtraConjugales.com, 62% des hommes et 44% des femmes déclarent avoir déjà été infidèle et 75% des hommes et 52% des femmes estiment par ailleurs quil est possible daimer son ou sa partenaire tout en lui étant infidèle.

 

Lenquête a été menée sur Internet du 18 au 22 juillet 2022, auprès dun échantillon de 1.300 hommes et 1.300 femmes âgés de 18 à 65 ans, représentatif des hommes et des femmes en France Métropolitaine, avec une marge derreur de 1,92% à un niveau de confiance de 95%.

 

Mais le potentiel dinfidélité est quant à lui beaucoup plus important. «S’ils étaient sûr de ne pas être découvert, 68% des hommes et 52% des femmes estiment que cela pourrait lui arriver» explique Alex Fantini, fondateur dExtraConjugales.com, le site de rencontres le plus discrète et le plus curisé destiné aux personnes mariées ou en couple.

 

Selon le sondage, sept Français sur dix (72,50%) déclarent dailleurs avoir été victimes dinfidélité :les hommes étant un peu plus nombreuses (78%) que les femmes (67%) à penser à avoir été trompées par un de leurs conjoints.

 

Mais sont les femmes de plus en plus nombreuses à fréquenter le site ExtraConjugales.com, qui compte aujourdhui près de 1.600.000 utilisateurs en France : 879.000 femmes et 721.000 hommes.

 

On observe aussi que 40% des Français croit encore possible de rester fidèle toute une vie à la même personne, tout particulièrement dans la gent minine (42%).

 

Et les Français sont aussi nombreux à admettre s’être dé livrés à un jeu de séduction à caractère adultérin, sachant que 42% des hommes et 45% des femmes sont allés jusqu’à faire du sexting, enéchangeant des messages et des images coquins.

 

« Maintenant le sexting est en hausse, une trahison encore plus difficile à vivre que linfidélité physique » explique Alex Fantini.

 

Est-ce que cette pratique est dangereuse pour les couples ? « Toutpend de lintention qui va avec » répond le fondateur du portail ExtraConjugales.com.

 

Certaines personnes flirtent pour le simple plaisir de séduire quand dautres se confrontent à des sentiments nouveaux et ce qui était au départ un simple jeu de regards se transforme en désir de se connaître, de sembrasser, de faire lamour. Dans un cas le sextingpeut avoir le mérite de réveiller celui qui sy adonne, dans lautre il peut ne cesser de grossir.

 

Si lon prend en compte les formes dinfidélité « fantasmatique » on observe aussi dans le sondage que 36% des hommes et 38% des femmes ont dé eu un rapport en pensant à une autre personne que son partenaire, aussi que 67% des hommes et 69% des femmes ont dé rêvé de faire lamour avec une autre personne que leur partenaire.

 

«Ce qui est certain, cest que linfidélité est lun des secrets de longévité des couples, un moyen douvrir une parenthèse lorsquil y a une baisse de désir envers ou de la part du conjoint» conclut le fondateur dExtraConjugales.com.


Back to Top